Idée balade : La Vraie-Croix, un village de légende…

La Chapelle de la Vraie-Croix © Office de Rochefort La Chapelle de la Vraie-Croix © Office de Rochefort

La Vraie Croix, Langroëz en breton, est connu pour la qualité de son patrimoine architectural, notamment sa chapelle dont le portail seul date du XIIIème siècle. La commune est aussi reconnue pour son fleurissement exceptionnel : label « 4 fleurs » et prix exceptionnel de la « fleur d’or » pour 2018.

La chapelle atypique et sa légende

La chapelle est le monument le plus atypique du village. Toute l’histoire et le nom de la commune sont en lien avec cet édifice bâti en hauteur au-dessus d’une voie publique. La légende raconte qu’un chevalier, revenant des Croisades, portait avec lui un fragment de la vraie Croix du Christ. Après une halte, il s’endormit au pied d’une aubépine. A son réveil, le morceau de croix lui avait été dérobé par une pie. On décida de construire une chapelle dont le chœur se situerait à l’endroit où le fragment de croix retrouvé souhaitait demeurer… La chapelle haute est desservie, de chaque côté, par un escalier qui permettait une circulation continue des pèlerins venus vénérer la relique. L’édifice en granit date du XVIème siècle. Il fut restauré entre 1974 et 1986 et classé Monument Historique depuis 1926.

Un bourg qui vaut le détour

Sur la même place, ne manquez pas l’église paroissiale dédiée à St-Isidore, patron des laboureurs dont les boiseries intérieures sont remarquables. Attenant à la chapelle, le jardin de curé est formé de quatre parterres carrés bordés de buis, signe d’éternité, où sont cultivés légumes, fruits, fleurs, plantes aromatiques et médicinales. Depuis l’étang, on aperçoit la maison la plus ancienne du bourg à tourelle ronde. Cet édifice des XIIème et XIIIème siècles hébergeait un hôpital tenu par les moines Templiers de St-Jean-de-Jérusalem, dont la mission était d’accueillir et de soigner les pèlerins en route vers St-Jacques-de-Compostelle ou vers Jérusalem.

© Rudy Burbant

La commune de La Vraie-Croix a engagé, depuis de nombreuses années, une politique de maintien des milieux naturels. Elle a obtenu en 2018, le label “4 fleurs” et le prix exceptionnel de la “Fleur d’Or 2018”.

La montée à la Lande du Temple offre un panorama sur le village. Au lieu-dit Le Tostal, des maisons en ruines laissent imaginer l’époque à la fin du XIXème siècle où les ouvriers venaient construire la ligne de chemin de fer de Questembert à Mauron pour la Compagnie du Paris Orléans.

Sur la lande, la commune aménage un espace naturel pour préserver la biodiversité, pour sensibiliser les enfants à l’environnement et développer des ruches pédagogiques.

Informations utiles

Rochefort-en-Terre Tourisme - Tél : 02 97 26 56 00 : https://www.rochefortenterre-tourisme.bzh/randonnees-pedestres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.