à LA TRINITE SUR MER

Yann Eliès

Surnom : Yannou
Age : 40 ans
Lieu de naissance : Saint-Brieuc (22)
Lieu de résidence : Auray (56)
Profession : skipper
Loisirs en dehors de la voile : surf, paddle, plongée sous-marine, vélo ou VTT

Son curriculum nautique est révélateur des deux passions qui animent Yann depuis son plus jeune âge : la mer et la voile. Le marin briochin affiche de bons résultats dans toutes les disciplines, avec une mention spéciale pour la Solitaire du Figaro où il excelle. Avec un grand-père, un père et un oncle « fondus » de course au large, difficile pour Yann de ne pas plonger tête la première dans cet océan qui baigne son enfance.
Tout commence par la filière dériveur : de Saint-Malo à Quiberon, de Bénodet à Brest, le goût de la compétition lui vient de cette école faite de discipline, d’engagement et de persévérance. Mais la voile devient aussi un métier pour le jeune marin qui entre en apprentissage à la voilerie X-Voiles à La Baule. Du dériveur au Figaro, sur lequel il remporte le Trophée Crédit Agricole en 1996, Yann Eliès trace son sillon. Yann s’initie rapidement à la course au large et dès 2001 il commence à percer sur le circuit Figaro.
Son expérience à bord du maxi-catamaran de Cam Lewis sur « The Race » lui ouvre les portes du grand large et lui fait découvrir les plaisirs de la navigation océanique. Avec Halvard Mabire et Lionel Lemonchois, il apprend les spécificités de ces maxi-multicoques associées à l’adrénaline de la compétition. Cette expérience océanique est un déclic pour Yann qui revient sur le circuit monotype avec succès : deux Trophée Jules Verne victorieux avec Bruno Peyron, et une pléiade de succès en Figaro ! Aguerri par la diversité de ces parcours, animé par la volonté d’en découdre, ce marin accompli, en solitaire ou en équipage, sur monocoque comme sur multi, s’engage dans le Vendée Globe 2008 sur son 60’ Generali… Au Sud du Cap Leeuwin, c’est l’accident : le fémur brisé, Yann appelle du secours. Marc Guillemot, son plus proche concurrent se déroute alors pour le soutenir pendant que les sauveteurs australiens font route vers eux. Après seulement six mois de rééducation, Yann Eliès reprend la compétition de plus belle : il décroche une deuxième place dans la Solitaire du Figaro 2009 puis embarque sur le maxi-trimaran Banque Populaire V. Co-équipier de Marc Guillemot pour la Transat Jacques Vabre 2011, « Yannou » est revenu à ses premières amours : le monocoque…

SON PALMARES
2014 - Vainqueur de la Solo Concarneau sur Groupe Quéguiner - Leucémie Espoir
Vainqueur de la 2e étape de la Solitaire du Figaro sur Groupe Quéguiner - Leucémie Espoir
En Figaro 7e de la Route du Rhum en classe ultime avec le MOD70 Paprec Recyclage
2013 - Vainqueur de la Transat Jacques Vabre 2013 en Multi 50 avec Erwan Le Roux sur FenêtréA Cardinal
Vainqueur de la Solitaire du Figaro (vainqueur de la 1er étape) sur Groupe Quéguiner - Leucémie Espoir
Abandon de la Transat Bretagne-Martinique sur Groupe Quéguiner - Leucémie Espoir
2013 - Vainqueur de la Transat Jacques-Vabre dans la catégorie Multi50, avec Erwan Le Roux sur FenetreA - Cardinal
2012 - Vainqueur de la Solitaire du Figaro4 (vainqueur de la 1ere et 3e étapes) sur Groupe Quéguiner - Journal des Entreprises
2010 - 17e de la Solitaire du Figaro / 19e de la Transat AG2R avec Jérémie Beyou
2009 - Chef de quart sur Banque Populaire pour le Trophée Jules Verne / 2e de la Solitaire du Figaro
Vendée Globe - abandon au 38e jour
2008 - 3e de l’Artemis Transat
2007 - 9e de la Transat Jacques Vabre avec Sébastien Audigane / 5e de la Calais Round Britain Race
2006 - Champion de France de Course au Large / 5e de la Solitaire du Figaro
2005 - 5e de la Solitaire du Figaro / Vainqueur du Trophée Jules Verne avec Bruno Peyron
2004 - 2e de la Solitaire du Figaro (vainqueur de l’étape 1 et 4)
2003 - 9e du Trophée BPE avec Bruno Jourdren / 13e de la Solitaire du Figaro (vainqueur de l’étape 1)
2002 - Vainqueur du Trophée Jules Verne avec Bruno Peyron / 10e de la Solitaire du Figaro (vainqueur de l’étape 4)
2001 - Vainqueur de la Generali Solo - 3e de The Race sur maxi-catamaran

LE BATEAU
LE TRIMARAN PAPREC RECYCLAGE
«L’Ultime Paprec Recyclage est un bateau plein de qualités, c’est un multicoque qui va très vite, il est fiable, on peut lui demander énormément de choses. Le défaut du multicoque c’est que pour aller vite il faut toujours être à la limite du chavirage. C’est malheureusement irrémédiable. Il faut être en permanence vigilant et toujours anticiper les phénomènes météo que l’on va rencontrer pour éviter de ne jamais se faire dépasser par la machine.»
Paprec Recyclage 70 est un trimaran monotype de 70 pieds (21,20 m).
Les caractéristiques techniques :
Longueur : 21,20 m
Largeur : 16,6 m
Tirant d'eau : 4,5 m
Déplacement : 6,3T
Mât : 27 m
Tirant d'air : 29 m
Voilure au près : 310m²
Voilure au portant : 409m²
Architecte : VPLP
Chantiers : CDK (coque centrale), Décision (bras), Multiplast (flotteurs)

Informations

Lieu 56470 LA TRINITE SUR MER

Partagez avec vos amis

Yann Eliès, Paprec © Yann Eliès, Paprec © Yann Eliès, Paprec ©

Yann Eliès

56470 LA TRINITE SUR MER

Voir sur la carte !

Morbihan tourisme vous conseille aussi


Probleme d'integration du module ConstellationFormOIContact.
Pour pouvoir fonctionner, le module doit se trouver sur une page de detail d'OI et il doit etre a la suite (apres ou en dessous) d'un module ConstellationObjTour a l'interieur de la page.

Veuillez verifier dans l'URL de la page que vous etes bien sur une page de detail d'OI, sinon tentez de repasser par la page de liste pour revenir sur la page de detail d'OI.