du 22juin au 01sept.

à PLOERDUT

Lieux mouvants à Ploërdut

Depuis 4 ans, Dialogues avec la Nature a développé un événement culturel pluridisciplinaire, Lieux Mouvants, en s’étendant, à la fois, dans l’espace, celui du centre Bretagne, et dans le temps, tout au long de l’été. Commencé en fanfare avec Daniel Buren, sur un seul week-end et un seul lieu, en 2013, il s’est étendu sur 11 week-ends et sur 5 lieux dont 2 en Morbihan : le parc du château du Coscro à Lignol et la carrière gallo-romaine de Locuon à Ploërdut

LA PHOTOGRAPHE ISABELLE VAILLANT SUR LES ARBRES DE LA CARRIÈRE DE LOCUON À PLOËRDUT

Les paysages d'Isabelle Vaillant invitent à une relation intime avec l'image.
« Que ces paysages soient des corps, le sien, celui des autres, la nature ou les espaces intérieurs, la photographe leur appose un surplus de trouble, une étrange impression de décalage. Sa grammaire du noir et du blanc révèle les des glissements continuels entre des réalités normalement séparées : l'arbre et le squelette, le végétal et l'animal, le vivant et le fossile, le corps et l'immatériel. Ses hybridations sont là pour conduire la pensée à l'endroit où les certitudes vacillent. Chaque nouvelle étape de son travail la rapproche un peu plus d'un mystère qu'elle saisit dans toutes ses dimensions de beauté et de violence. Un silence extraordinaire pèse sur cette forêt d'images. Un silence qui se met à bruire dès qu'on ose le regarder en face. »
Perrine Le Querrec
La photographe répondra en écho à Nicolas Frise et à ses « marmottes vocales » à la carrière de locuon à ploërdut.

LE SCULPTEUR-PLASTICIEN RAINER GROSS S'INSTALLERA AUTOUR DE LA CHAPELLE DE LOCUON

«Mon projet pour Locuon se concentre entièrement sur la situation ici et maintenant. Il n'a tout d'abord pas d'autre objectif que de transmettre une expérience spatiale et de créer un contrepoids visuel au milieu environnant chargé d'histoire. En même temps, il renvoie par le biais de connotations et d'associations au caractère fugace de notre monde pour interroger notre rapport au passage du temps, aux activités humaines et au cycle de la vie. »


JONAS DELHAYE : CHAMBRE NOIRE AUTOUR D'UN ARBRE AU COSCRO

« Mon travail se définit dans une forme hybride où l'image est envisagée au croisement de la sculpture et de la performance. Pour Lieux mouvants, je saisis l'opportunité de partager pour la première fois comme telle la part immersive de l'appareil photographique. Intimement lié à ma pratique, inspiré par les chambres noires à soufflet, le dispositif est ici construit autour du tronc de l'arbre. Entre abris et observatoire, il invite le visiteur attentif à l'apparition lumineuse. Cet appareil nous propose d'expérimenter le temps de pause, l'obscurité, se projeter lentement avec l'arbre et son image, au contact du système racinaire et du houppier, devenir écran dans l'initiation lumineuse. »

SIMON AUGADE : BAS-FOND DANS LES JARDINS DU COSCRO
Bas –fond est la première partie d'un diptyque de sculpture dont le deuxième se nommera Haut fond. Ainsi ce projet parle bel et bien de ces lieux où la surprise, le risque, l'accroc ou le frottement n'est pas loin de l'accident. Bas fond, c'est aussi ces endroits, ces atmosphères lourdes au fond desquels s'aventurer constitue une prise de risque, un danger…
C'est ici le titre de ce relief, où en son centre, au plus haut de sa forme culmine un trou béant, sombre, ouvrant les profondeurs de cette surface, de cette croute de matière.
Cette anomalie, ce bourrelet sortant du sol, contraste avec le lieu où il surgit. Cette opposition, Bas fond la détient aussi en son sein… un tourbillon de planches blanches émergeant, ouvrant la terre, se retourne sur lui-même dans un mouvement concentrique pour s'enfoncer dans la noirceur du charbon. Sa propre substance composite alors brulée, retournant à l'état brut où les essences se confondent dans cet orifice carboné, laisse place à l'inconnu et au néant. Un flux de matières alimentant, dans une consumation intrinsèque, sa propre fin.

ENFIN, DANIEL BUREN VIENDRA REINVENTER AU COSCRO UNE INSTALLATION IN SITU

Au château du Coscro à Lignol, là où Daniel Buren viendra réinventer une installation in-situ, l'ensemble Mathéus mettra à l'honneur la musique de Monteverdi, entre musique savante, traditionnelle et populaire.


Infos pratiques :
Dates de l'événement et/ou d'ouverture du lieu du 3 juin au 17 septembre
Horaires (des différents sites concernés) de 9 h à 18h
Adresse complète Le Coscro, 56160 Lignol et Locuon, 56160 Ploërdut
Tarifs 5€, gratuit pour les enfants

Renseignements :
Tél.06 80 20 65 24
Mail dialogues.nature@gmail.com

Informations

Lieu Locuon 56160 PLOERDUT

Langue d'accueil français

Partagez avec vos amis

Festival-LieuxMouvants-Locuon-Ploerdut-Pays-Roi-Morvan-Morbihan-Bretagne-Sud © Alexandre Lamoureux Lieux mouvants © Lieux mouvants Festival-LieuxMouvants-Locuon-Ploerdut-Pays-Roi-Morvan-Morbihan-Bretagne-Sud © Alexandre Lamoureux Festival-LieuxMouvants-Locuon-Ploerdut-Pays-Roi-Morvan-Morbihan-Bretagne-Sud © B. Le Douaron

Nous vous conseillons aussi...

Monuments et Patrimoine culturel

Site de Locuon

En savoir plus

Monuments et Patrimoine culturel

Château du Coscro

En savoir plus

Lieux mouvants à Ploërdut

56160 PLOERDUT

Site Web

Voir sur la carte !